Archive | février, 2015
Image

salut Raymond,mon vieil ami……,le prochain feu de camp c’est pour toi…

25 Fév

001

Publicités

vieux boeïng de l’an 89 perdu au dessus de la mer ses sarcasmes et des illusions torpillées….adobe of a lost time et ses oiseaux suicidaires

25 Fév

Tu ne dis jamais rien…Léo Ferré

Je vois le monde un peu comme on voit l’incroyable
L’incroyable c’est ça c’est ce qu’on ne voit pas
Des fleurs dans des crayons Debussy sur le sable
A Saint-Aubin-sur-Mer que je ne connais pas
Les filles dans du fer au fond de l’habitude
Et des mineurs creusant dans leur ventre tout chaud
Des soutiens-gorge aux chats des patrons dans le Sud
A marner pour les ouvriers de chez Renault
Moi je vis donc ailleurs dans la dimension quatre
Avec la Bande dessinée chez mc 2
Je suis Demain je suis le chêne et je suis l’âtre
Viens chez moi mon amour viens chez moi y a du feu
Je vole pour la peau sur l’aire des misères
Je suis un vieux Bœing de l’an quatre-vingt-neuf
Je pars la fleur aux dents pour la dernière guerre
Ma machine à écrire a un complet tout neuf
Je vois la stéréo dans l’œil d’une petite
Des pianos sur des ventres de fille à Paris
Un chimpanzé glacé qui chante ma musique
Avec moi doucement et toi tu n’as rien dit

Tu ne dis jamais rien tu ne dis jamais rien
Tu pleures quelquefois comme pleurent les bêtes
Sans savoir le pourquoi et qui ne disent rien
Comme toi, l’œil ailleurs, à me faire la fête

Dans ton ventre désert je vois des multitudes
Je suis Demain C’est Toi mon demain de ma vie
Je vois des fiancés perdus qui se dénudent
Au velours de ta voix qui passe sur la nuit
Je vois des odeurs tièdes sur des pavés de songe
A Paris quand je suis allongé dans son lit
A voir passer sur moi des filles et des éponges
Qui sanglotent du suc de l’âge de folie
Moi je vis donc ailleurs dans la dimension ixe
Avec la bande dessinée chez un ami
Je suis Jamais je suis Toujours et je suis l’ixe
De la formule de l’amour et de l’ennui
Je vois des tramways bleus sur des rails d’enfants tristes
Des paravents chinois devant le vent du nord
Des objets sans objet des fenêtres d’artistes
D’où sortent le soleil le génie et la mort
Attends, je vois tout près une étoile orpheline
Qui vient dans ta maison pour te parler de moi
Je la connais depuis longtemps c’est ma voisine
Mais sa lumière est illusoire comme moi

Et tu ne me dis rien tu ne dis jamais rien
Mais tu luis dans mon cœur comme luit cette étoile
Avec ses feux perdus dans des lointains chemins
Tu ne dis jamais rien comme font les étoiles

adobe of a lost bizarre bird

24 Fév

adobe of a bizarre bird and other tales….

14 Fév

au petit jour,alambics et cornues,je fabrique des sortilèges et lance des anathèmes à la face des esprits tordus qui se pavanent en ce monde de pacotille….café noir et sourire en coin,je fais les cent pas dans ma cellule sans barreaux ni murs….partir…..en suivant la route de mon étoile boréale qui brille au fond de ma nuit….je ne suis rien du tout ,mais de ce rien sort des galaxies de rêves aux atours brodés d’or …..523337_404231696310439_969351795_n

another blues of a lunatic bird

14 Fév

au bord du néant,un pied dans le vide et la tête dans les étoiles,je me demande encore si tout ce cirque valait le coup d’être vécu,j’ai comme un doute et je saurais jamais….
autant en rire,puisque rien n’a d’importance,hormis les larmes de l’Auguste….dernieres images du chaos

quand je saurais que tu es parti,c’est un bout de ma vie qui partira avec toi…

5 Fév

Daevid Allen – un message
[Thr posté le 5 février]Bonjour vous Kookaburras,

OK, donc je ai eu mes TEP-CAT (qui est essentiellement un corps plein galerie d’observation pour les spécialistes du cancer) et il est maintenant confirmé que le cancer envahissant est revenu se établir avec succès résidence dominante dans mon cou. La chirurgie initiale a pris beaucoup de lui, mais le cancer a maintenant lui-même recréé avec une vigueur renouvelée tout en se propager à mon poumon.

Le cancer est maintenant si bien établi que je ai maintenant été donné environ six mois à vivre.

Donc, mon avis a changé:
Je ne suis pas intéressé par les opérations chirurgicales sans fin et en fait il est venu comme un soulagement de savoir que la fin est en vue.

Je suis un grand croyant dans « la volonté de la façon dont les choses » et je crois aussi que le temps est venu de cesser de résister et de nier et de se rendre à la façon dont elle est.

Je ne peux qu’espérer que, pendant ce voyage, je ai en quelque sorte contribué au bonheur dans la vie de quelques autres frères humains.

Je crois que je ai fait de mon mieux pour guérir, chers amis et que vous avez été extrêmement utile pour me soutenir à travers cette période

Donc, je vous remercie beaucoup d’être là avec moi, pour l’océan de l’Amour
Et maintenant, surtout, Merci pour le démarrage du processus de lâcher de moi, de deuil, puis transformer et de célébrer cette mort à venir – ce est comment vous pouvez contribuer, ce serait un grand cadeau de ceux émotionnellement et spirituellement impliqués avec moi.

Je te aime et je serai toujours avec vous – Daevid xx

 

dream of a bizarre bird ,another tales et autre fariboles oblongues et avec suite….

5 Fév