Archive | mars, 2013

more baroque bordello..pensées abstruses ,mais non sans fondement…..

15 Mar

j’aime bien mon smartphone,c’est bien pratique pour se parler,

ou on veux et quand on le desire….amour ou brin d’herbe folle peu importe,mais soudain une pensée disonnante me vient à l’esprit:en ces temps ou la technologie a supplanté le reve,plus personne ne se parle,ni ne communique …..le reve, parlons en,on peut dire sans etre outrancier que les anges de la télé réalité en tiennent lieu dans la tete proozaquée de la ménagere de moins de cinquante ans,quant aux bataillons de ploucs désanchantés*ils ont les songes creux des hommes creux qu’ils sont,qu’il étaient et qu’il resteront….l’insouciance est partie ,elle aussi avec son amie la parole et gageons qu’elles rigolent bien de ce que devient ce monde ou la com’tient lieu d’intelligence collective….cependant j’aime autant mon smartphone qu’il y a quelques instants,je me dis simplement que la technologie qui est sensée nous servir,ne fait qu’aliener la plupart d’entre nous,et je termine par »ce monde est la falsification de la vie »………..

                     phil podg 15.03.2013

*demi citation,un grand merçi à l’auteur

baroque bordello forever

14 Mar

quand notre président social traitre fait donner la maréchaussée deux ou trois contradicteurs,je repense à un autre qui frise l’incident diplomatique en  palestine….quel est le problème?la question se pose,n’est ce pas….la vache enragée à un gout de vieux cannasson et on ne sais plus à quel sein se vouer,au risque de se faire traiter de cochon…

un nouveau pape fricotait avec la junte militaire au pouvoir dans son pays,ce qui nous donne une idée de la direction que prend la sainte église romaine….

je pourrais faire tout un inventaire à la prevert sur toutes ces choses qui menent cette pauvre humanité fébrile à la catastrophe,sans oublier le raton laveur,mais basta….mon heure est au reve et à l’insouciance dont je me delecte enore et encore…

promenade dans une foret profonde  ou je boirai à l’eau de tes songes et ceuillir myrtilles , framboises  fleurs sauvages…..délicieux moments partagés….

les reves les plus fous finissent toujours par se réaliser,l’amour ou la révolution,

et meme ,pourquoi pas ,le bonheur,soyons résolument assez branques…..

ceci n’est pas un billet

et meme pas un billet de banque,il n’y a rien à gagner,je voudrais fuir tout ça,et jouer au braconnier des mots ,la police au trouses et passer devant les hypocrites médusés et envieux,car ils ont fini de rever depuis longtemp….

phil podg 14 .03.2013

untitled featuring by bizarre bird

9 Mar

http://youtu.be/-h8564N1d90

Quoi? de notre amour feu ne resterait que des cendres Moi, J’aimerais que la terre s’arrête pour descendre Toi, tu me dis que tu ne vaux pas la corde pour te pendre C’est à laisser ou à prendre
Joie et douleur c’est ce que l’amour engendre Sois au moins conscient que mon cœur peut se fendre Soit dit en passant j’ai beaucoup à apprendre Si j’ai bien su te comprendre
Amour cruel comme un duel Dos à dos et sans merci Tu as le choix des armes Ou celui des larmes Penses-y Penses-y Et conçois que c’est à la mort à la vie
Quoi? de notre amour feu ne resterait que des cendres Moi, J’aimerais que la terre s’arrête pour descendre Toi, Tu préfères mourir que de te rendre Va donc savoir va comprendre
Amour cruel comme un duel Dos à dos et sans merci Tu as le choix des armes Ou celui des larmes Penses-y Penses-y Et conçois que c’est à la mort à la vie
Toi, Tu préfères mourir que de te rendre Va savoir va comprendre..
Quoi? de notre amour fou ne resterait que des cendres Moi, J’aimerais que la terre s’arrête pour descendre Toi, Tu me dis que tu ne vaux pas la corde pour te pendre C’est à laisser ou à prendre..

songe éveillé d’une belle aprèm’ de début de printemp

7 Mar

ce qu’il me reste de jours,et ce qu’il me reste de nuits

ne portent qu’un nom…..ce qu’il me reste de belles années,

à l’école de tes mots,de tes soupirs boudeurs et de tes rires

auront un petit gout d’eternité ….

je voudrais etre tes yeux ,je voudrais etre une fleur des champs

que,distraitement tu ceuillerais,avec un demi sourire ,

et etre la contine que tu fredonnes doucement

afin que personne n’entende rien…..

phil podg  07.03 2013

petite scène des bas fonds,avant la censure

5 Mar

les plus belles roses fleurissent dans les bas fonds,c’est bien connu….http://youtu.be/M5R2XxXjMVA