Archive | août, 2012

un petit colorado en miniature au luxembourg

26 Août

me and my brother,un peu plus jeunes mais aussi fous….

25 Août

propos décousus sur les cent jours,ou les illusions perdues des déçus du sarkozysme….

21 Août

les illusions se ramassent à la pelle

et la morne réalité revient

au galop du cheval fourbu

qu’est devenue

la démocratie française…..

et voici que voila

sorti du chapeau du magicien

des urnes danaides

le

premier président par défaut de

la cinquieme république….

défaut,des faux;

fausses promesses

qu’on sait ne pouvoir tenir,

sauf a pouvoir tenir le gogo en laisse…

un président « normal »

dans une france normale

inféodée a kapital,

qui ferait presque penser

à une mer des sargasses

ou pourrissent lentement

les illusions perdues,et les reves fous…

pauvre électeur,tu t’es aveuglé

une fois de plus dans la poudre

de perlimpimpin

jettée par un autre

bonimenteur de foire…..

mélanchon se rebelle

marine se frotte les mains

en apparté,

le racisme ordinaire

fleuri dans nos rues

la peur ambiante

se coupe au couteau

comme une brume déletere

qui bouche l’horizon

et le spectacle navrant

de tous les bouffons telévisuels

de cette démocratie agonisante,

qui glosent à l’envie

devant des pseudos

journalistes

à la botte

et aux ordres du

politiquement correct,

sur un monde,ou un pays

dont ils sont completement étrangers,

me navre profondement….

petit matin bariolé et pensées perpendiculaires au point focal

20 Août

le drole d’oiseau et les mauvaises herbes…………………baroque bordello ….

10 Août

il y a 10000 ans,

il y avait un carré de gazon anglais

ou tout était prévisible et tranquille…

le maitre de céant y faisait pousser

des jolies fleurs noires,et

des masques qui cachaient

d’autres masques.

parce que c’était sa mode,

son desespoir tranquille…

il attendait la fin,

qui n’en finissait pas de venir….

cékoiça??

————

petit matin aux idées brumeuses et contradictoires,

le maitre de ce haut chateau en ruines

apercu une herde sauvage au milieu

de ce vert propre et desesperant;

le secateur était de mise à priori,

fallait juste le sortir du placard aux illusions perdues

facile

clic.. fini, et on y pense guére plus de trois secondes.

facile se disait il……

héberlué?!!

—————–

s’assoir dans ce beau gazon et contempler les gouttes de rosée

sur l’herbe folle qui brillait

sous les premiers rayons du soleil,

ces couleurs iridescentes aux milles visages,

jusqu’a ne plus  voir plus qu’elles.

pauvre sécateur ,finalement je n’ai plus besoin

de toi ce matin,se dit il

une autre fois surement….

vivre

————

mais cette mauvaise herbe

finit par prendre toute la place

dans ce petit carré,si tranquille

au grand dam de ces jolies fleurs noires

qui finirent par se faner

et laisser la place

a quelque chose de bien plus dangereux

mais vivant…

post cynique……

————————

si vous ne croyez pas a ce conte de fées

ou la belle au bois dormant,n’est que de la mauvaise herbe

inventez vous en un plus beau..

podg….10 .08.2012……

.

tous les murs du monde finissent par tomber,sauf celui qui est dans vos tetes…..digression impromptue en 6mn et 47 sc par votre drole d’oiseau mi amusé mi cynique et sans relecture,comme a mon habitude, dans l’urgence dés que la premiere phrase est dans ma tete…ça fonctionne ou pas,ça plait ou pas,c’est pas grave,je publie en l’état…..

3 Août

 racontes toi ta vie sur fb,et tu verras les gens cliquer ,

dis moi que je suis ton ami,et tu verras mes billets….

dis toi que le virtuel,remplace ta vie

dites vous que vos coms restent la propriété

d’une societé cotée en bourse

demandez vous qu’est ce qu’aurait mis jésus

sur son mur???

et d’ailleurs comment rompre le pain,et

boire le vin virtuel?????

un bordel géant ,maybee, why not…..

ma cour de récré, sur,j’y

fait rouler mes vieilles « dinky toys »…

et, me direz vous,

qu’est ce que je fous içi?????

à regarder un écran

a attendre dieu sait quoi

dieu sait qui

si ce n’est la virtualité

erigée en mode de vie…

sartre disait que l’enfer c’est les autres,

mais il n’y a meme plus d’autre

sur ces murs de berlin

factices autant qu’illusoires

 

ou les boucs n’ont pas de face…

demandez vous

a quoi sert tout ça?

entre flicage et manipulation

le monde virtuel

ressemble de plus en plus

aux réalités gigognes

et défoncées

de n’importe quel bouquin

de phil k dick…

quant à jésus,

se serait il mis

a marcher sur les murs

de la cour du chaos

multipliant les miracles

pour finir bloqué et indésirable

il y a fort à parier que oui.

je finis ce billet

et j’y retourne…..loll…..

racontes toi ta réalité sur ton mur

et tu verras les petits lapins blancs

sortir du chapeau du magicien …….